Prochaines épreuves en Deux -Sèvres

Le 5 avril à Saint Varent, prix de Pâques, 2/3/J/PCO et PCO/PC....Le 6 avril à Villiers en Plaine, randonnée VTT.... Le 12 avril à Bressuire, "Circuit du Bocage", 2/3/J/PCO et PCO/PC.... Le 12 avril à Chauray, rencontre "écoles de vélo"....Le 19 avril à St Maixent, cadets et PCO/PC.... Le 19 avril à Châtillon, rencontre "écoles de vélo".
 
140522_145014.jpg

Challenge régional BMX à St Léger de la Martinière

Dufoyer et Phommarath dans leur jardin

La finale des « newbies » cadets, et au premier plan A. Chouc (Niort), Julien Christy (Aiffres), et A. Papot (Saint-Léger). - La finale des « newbies » cadets, et au premier plan A. Chouc (Niort), Julien Christy (Aiffres), et A. Papot (Saint-Léger). - (Photo cor. NR, Henri Bonin)
La finale des « newbies » cadets, et au premier plan A. Chouc (Niort), Julien Christy (Aiffres),
et A. Papot (Saint-Léger). - (Photo cor. NR, Henri Bonin)

Ce week-end, se tenaient une épreuve de « newbies » le samedi sur le terrain de Saint-Léger-de-la-Martinière, puis le lendemain une manche de championnat régional dont voici les principaux résultats.

Les résultats

> Cruisers. 1er Hugo Fauquet (Saint-Jean-d'Angély), 27 points… 4e Alexis Calle (Niort), 11.
> 6 ans et moins : 1er Thibaut Retoré (Saint-Jean-d'Angély), 10.
> Poussins : 1er Titouan Faure (Saint-Jean-d'Angély), 31… 5e Mathis Seguin (Saint-Léger), 5.
> Pupilles : 1er Mattéo Faure (Saint-Jean-d'Angély), 31… 3e Antoine Guérineau (Saint-Léger), 22… 7e Clément Aubouin (Saint-Léger), 13.
> Benjamins : 1er Clément Mittard (Saintes), 31… 5e Léo Bernard (Saint-Léger), 19.
> Benjamines et minimes (F.) : 1re Phommarath (Saint-Léger), 12 points.
> Minimes : 1er Roan Viseux (Saintes), 31 points… 5e Melvil Chauvin (Niort), 21 ; 6e Victor Grolleau (Niort), 6 ; 7e Thibault Gurgand (Saint-Léger), 16.
> Cadets : 1er Jérémy Pannetier (Saintes), 30 ; 2e Théo Coutin (Saint-Jean-d'Angély), 30 ; 3e Johan Faity (Cognac), 22… 7e Arnaud Vallet (Saint-Léger), 18.
> Hommes, 17 ans et + : 1er Benjamin Dufoyer (Saint-Léger), 27 ; 2e Pierre Colsenet (Niort), 23 ; 3e Hugo Fauquet (Saint-Jean d'Angély), 17… 8e Jérémy Rangeard (Niort),5.


NR du17/03/2015

 

Gourgé "Prix André Decoux"

Le Poitevin Marquet au sprint

Damien Berthonneau (Bressuire) vainqueur en catégorie D1 D2 - Damien Berthonneau (Bressuire) vainqueur en catégorie D1 D2 - (Photo cor. NR, Henri Bonin)
Damien Berthonneau (Bressuire) vainqueur en catégorie D1 D2 - (Photo cor. NR, Henri Bonin)

La 16e édition du Prix André Decoux a réuni 150 participants pour l'ouverture de la saison dans le département. et la course fut rythmée. Premièrement par les frères Chavanel qui dès le quatrième tour de course, ont lancé une attaque quasi simultanée pour dynamiter le peloton. Après avoir creusé un premier écart, le peloton va se mettre à rouler et n'autorisera plus aucune échappée.

À deux tours de la fin, sept coureurs réussissent à prendre quelques secondes d'avance. Une nouvelle fois, le peloton réagit. On s'attend alors à une arrivée massive quand Frédéric Cardineau s'extirpe de la meute pour prendre 20 secondes d'avance à un tour de l'arrivée.
Mais à l'image du reste de la course, un homme seul ne pouvait faire la différence. L'arrivée se fera donc au sprint. Et à ces petits jeux-là, c'est Aymeric Marquet qui s'impose d'une demie-roue devant le jeune espoir Valentin Ferron.
Le vainqueur du jour connaissait son adversaire. « Au sprint, je savais qu'il était rapide. Il a pu remonter à mon niveau. Mais j'ai eu la chance de pouvoir tenir jusqu'au bout ». À noter aussi la belle performance de la seule féminine du jour, Melanie Bravard, qui arrive avec seulement quelques secondes de retard sur la tête de course.
Classement : 1. A. Marquet (C.Poitevin) en 2 h 18, 2. Valentin Ferron (U.V Poitiers) 3. C. Chavanel (AC Châtelleraudais) 4. M. Amand (C. Poitevin) 5. G.Duret (Bressuire) 6. A.Biemon (VC Chateauneuf) 7. M. Dimnet 8. A. Beranger (UC Choletais) 9. A. Couvidoux (Creuse Oxygène) 10. A. Dere (AACV) 11. B. Chavanel (UC Choletais) 12. M. Durpaix (V. Naintre) 13. S. Champalou (V. Naintre) 14. N. Bastie (AC Longue Cyclisme) 15. S. Galais.
D1 et D2 : D. Berthonneau (AC Bressuire).
D3 et D4 : F. Jagorel (U.V Poitiers).


NR du 9/03/2015

 

Rio se profile au bout de la piste

Jean-Christophe Tricard, dimanche, devant une grille de départ du trophée des Newbies, à Niort, où il accompagnait son fils Axel, qui commence juste à suivre les traces de son père. - Jean-Christophe Tricard, dimanche, devant une grille de départ du trophée des Newbies, à Niort, où il accompagnait son fils Axel, qui commence juste à suivre les traces de son père. - (Photo cor. NR, Henri Bonin)

Jean-Christophe Tricard, dimanche, devant une grille de départ du trophée des Newbies, à Niort,
où il accompagnait son fils Axel, qui commence juste à suivre les traces de son père. -
 (Photo correspondant NR, Henri Bonin)

Le tout nouveau entraîneur national Jean-Christophe Tricard, présent à Niort dimanche, veut faire monter un Français sur le podium des JO de Rio en 2016.

 La vie de Jean-Christophe Tricard n'était déjà pas simple. Elle s'est encore complexifiée en ce début d'année 2015. A 38 ans, l'ex-champion du monde partageait son temps entre Saint-Jean-d'Angély, où sa famille réside, et le Creps de Talence, où il dirige le centre de haut niveau du Stade Bordelais.

L'Angérien va ajouter à son emploi du temps des étapes régulières à Saint-Quentin en Yvelines, le tout nouveau siège de la fédération où il dirige cette semaine un stage national au centre d'entraînement pour le BMX adossé au nouveau vélodrome.

Des critères précis

Car au début de cette année, Jean-Christophe Tricard est devenu entraîneur national de l'élite masculine. Une mission a priori limitée dans le temps, sous la houlette du sélectionneur Julien Sastres, qui devrait prendre fin après les JO de 2016. Où le Charentais espère voir le champion du monde Joris Daudet, issu comme lui de l'UV Angérienne, monter sur le podium olympique qui s'est dérobé sous ses roues à Londres en 2012.
 « Il y a un gros challenge à relever car derrière le fer de lance Joris Daudet, le niveau de notre sélection nationale se dégrade depuis quatre ou cinq ans.Le temps où les places en équipe de France étaient assurées sans évaluation préalable est révolu, prévient Jean-Christophe Tricard. Nous avons la volonté d'organiser un rassemblement national chaque mois. Les critères de sélection vont être resserrés. On n'emmènera plus obligatoirement tout le monde sur les compétitions majeures, seulement les pilotes en mesure de ramener quelque chose. »
Une équipe se met en place, avec notamment un préparateur mental, un élément indispensable dans le haut niveau moderne. « Un podium, ça se joue à trois fois rien, sur une sortie de grille plus ou moins réussie, ou des placements stratégiques à ne pas manquer durant la course », poursuit Jean-Christophe Tricard, ajoutant au passage le poids de la pression dans une compétition olympique.
Outre les traditionnelles compétitions européennes et mondiales, l'entraîneur national angérien accompagnera ses troupes à Rio de Janerio en octobre pour y effectuer les premiers tests sur la piste olympique. Avant le grand rendez-vous de l'été 2016, où toute la France du BMX serait ravie de fêter la première médaille olympique masculine de la discipline.
Jean-Christophe Tricard et les sélectionnés commencent à la forger dès cette semaine, à Saint-Quentin en Yvelines.


NR du 3/03/2015

 

Du sang neuf au Vélo-Club Thouarsais

Dix des onze nouveaux coureurs du Vélo-Club thouarsais qui dispose au total d'un effectif stable de quatre-vingts licenciés pour aborder cette nouvelle saison sur route. - Dix des onze nouveaux coureurs du Vélo-Club thouarsais qui dispose au total d'un effectif stable de quatre-vingts licenciés pour aborder cette nouvelle saison sur route. - dr 
Dix des onze nouveaux coureurs du Vélo-Club thouarsais qui dispose au total d'un effectif stable
 de quatre-vingts licenciés pour aborder cette nouvelle saison sur route.

Comme leurs camarades de la Pédale saint-florentaise et du Bressuire AC (voir l'article ci-dessous), les cyclistes thouarsais se préparent activement à la saison sur route. Si William Huguet (BAC), Étienne Audidier (AC Châtellerault) et Nicolas Barbault (PSF) ont quitté le Vélo-Club thouarsais cet hiver, onze nouveaux coureurs ont à l'inverse rejoint les rangs du club coprésidé par Éric Savarit et Fabienne Despeignes : les minimes Mickaël Thomas, Raphaël Bariet, Alban Bernier, Antonin Gorry, les cadets Corentin Cousseau et Quentin Baron, tous nouveaux venus dans la discipline, José Panneau, les Rochelais Cameron et Mickaël Airaud, le Loudunais Mickaël Thomas (3e catégorie) et les frères angevins Rudy et Charly Foucault (3e catégorie).

Vent de jeunesse

Au total, ce sont près de quatre-vingts coureurs qui porteront le maillot thouarsais avec comme chefs de file Guillaume Cauty (1re catégorie), Marc-Antoine Jahény (2e catégorie), Jérémy Béritault (2e catégorie) ou encore l'expérimenté Patrick Despeignes (3e catégorie).
 « Nous espérons montrer le maillot lors de belles courses à étapes comme le tour du Boichaut ou encore le tour du Haut-Poitou » ambitionne Éric Savarit qui, comme Fabienne Despeignes, lâchera la présidence à la fin de la saison. Le Vélo-Club thouarsais mise également sur l'émergence d'une jeune génération de minimes et de cadets.
 « Ils forment un bon groupe. C'est le moment d'en profiter, de les mettre rapidement dans le bain du niveau national. On va ainsi les engager sur quelques courses du grand Sud-Ouest, ce qui va leur permettre de s'aguerrir », souligne Éric Savarit dont le club organisera une quinzaine de courses cette année avec en point d'orgue l'arrivée du Tour des Deux-Sèvres le 14 juillet à Pierrefitte.

NR du 24/02/2015
 

PSF et BAC en ordre de marche

Les six juniors recensés cette année dans ses rangs vont devoir s'adapter à un format de courses allongé, qui passe de soixante à une centaine de kilomètres. - Les six juniors recensés cette année dans ses rangs vont devoir s'adapter à un format de courses allongé, qui passe de soixante à une centaine de kilomètres. - (Photo cor. NR, Henri Bonin)

Les six juniors recensés cette année dans ses rangs vont devoir s'adapter à un format de course
allongé qui passe de soixante à une centaine de kilomètres. (Photo cor. NR Henri Bonin)


Deux des clubs deux-sévriens, le BAC et la PSF ont récemment sacrifié à la traditionnelle présentation de leurs effectifs.

Quels sont leurs objectifs ?





 La Pédale Saint-Florentaise, comme une institution de la vie sportive niortaise depuis 1956 tout de même, a présenté ses nouvelles couleurs samedi, à la mairie de Niort.

Les 59 coureurs d'un club qui compte 76 adhérents sont déjà dans un cycle d'entraînement. La première des 13 organisations de la saison se déroulera le 22 mars, au Lambon, et concernera une course VTT.
Comme chaque année, le plus grand pic de mobilisation des bénévoles aura lieu en mai, avec successivement Magné, Melleran et la nocturne des ponts, à Niort.
La Pédale Saint-Florentaise (à la fois FFC et Ufolep), souhaite poursuivre son travail de formation et conserver le titre de champion départemental des écoles de vélo, conquis l'an dernier. L'encadrement sportif est assuré par Frédéric Mainguenaud, aidé par 5 éducateurs diplômés.

 http://www.pedalesaintflorentaiseniort.net

Le BAC soigne coureurs et couleurs

(Photo cor. NR, L.G.) 


 L'équipe du Bressuire AC, s'est dotée d'un nouveau maillot bien dessiné et surtout très voyant dans les pelotons. Composent l'équipe, Ludovic et Damien Berthonneau, Gildas Duret, William Huguet (ex-Thouars), Nicolas Bonneau (ex-Chantonnay), Kévin launay, Fabrice Roy, Jean-François Bihan, Octavien Ferchaud et Mathieu Belliard.



L'équipe des coursiers du Bressuire AC renaît cette année sous l'impulsion même des coureurs qui ont souhaité relancer la machine.

Une décennie. C'est le temps qu'il aura fallu attendre pour voir une équipe digne de ce nom reprendre la route du côté du Bressuire Activités Cyclistes (BAC). Une longue traversée du désert liée à la volonté du club de revenir à des choses plus simples, à commencer par la formation au sein d'une école de vélo devenue aujourd'hui florissante.
« Nous avons voulu d'abord structurer l'école de cyclisme, puis il y a eu tout le travail effectué autour du vélodrome, et maintenant c'est l'équipe des coursiers, a précisé Alain Gabard, le président du BAC. A terme, nous avons deux choix. Soit faire une équipe de DN3 (division nationale) au BAC en faisant venir des coureurs de l'extérieur, soit monter une DN3 départementale. Avec Thouars, Bressuire, Niort et Châtillon, je pense sincèrement qu'il y a de quoi faire uniquement avec des Deux-Sévriens, quitte à essayer de faire revenir ceux qui sont partis dans d'autres clubs. »

La deuxième solution semble donc la plus plausible et privilégiée par les dirigeants bocains qui souhaitent que la formation de la base trouve son prolongement naturel sur les routes avec une équipe qui fera la part belle à cette jeunesse qui ne demande qu'à éclore sur son sol. Mais faut-il avoir la structure pour les accueillir. C'est là un objectif majeur pour les années à venir.
En attendant cette évolution, il en est une qui n'a pas attendu puisque le club s'est doté d'une nouvelle tunique suite au travail de la commission sportive. Et le résultat fait un carton ! Plus visible et sécurisé pour les entraînements avec une tendance fluo, le maillot du BAC sera visible. Pour le porter haut.

http://www.cyclisme-bressuire79.fr


NR du 19/02/2015


 

Tout le monde en selle

Hier après-midi, Alexis Calle intervenait sur la piste niortaise auprès d'enfants d'un institut médico-éducatif. - Hier après-midi, Alexis Calle intervenait sur la piste niortaise auprès d'enfants d'un institut médico-éducatif. - (Photo cor. NR, Pierre Toucheteau) 

Le Bicross Club de Niort propose à des publics a priori peu concernés par l’activité de monter sur ces petits vélos qui sautent sur des bosses. Et ça marche.

L'essayer, c'est l'adopter. Derrière ce slogan simplissime se cache une réalité en ce qui concerne l'activité BMX. « Au premier abord, lorsqu'ils voient toutes ces bosses sur le circuit, les gens se disent oh, là, là, c'est bien trop dur pour moi. Mais quand ils franchissent le pas de monter sur le petit vélo, ils se rendent compte qu'on peut pratiquer tout doucement en se faisant plaisir », constate Alexis Calle.

Chaque public y trouve son compte

L'entraîneur du club de BMX niortais sait de quoi il parle. Salarié en CDI à plein-temps par le BC Niort depuis 2012, il n'a cessé d'élargir le cercle des publics concernés par un sport dans lequel il est immergé depuis vingt-cinq ans. Au-delà des entraînements qu'il dispense aux soixante-quinze adhérents estampillés FFC, Alexis Calle complète ses journées de travail en faisant " bosser " des jeunes non scolarisés dans les établissements de l'Éducation nationale.
« J'avais obtenu mon diplôme avec un mémoire sur le thème : proposer le BMX aux enfants déscolarisés et aux publics en situation de handicap. J'avais déjà commencé à le mettre en pratique avec des IME (instituts médico-éducatifs, NDLR) à Bordeaux. Ici, à Niort, ça a marché tout de suite », poursuit ce garçon de 31 ans, lui-même pratiquant à un bon niveau national.
Aujourd'hui, de nombreuses structures aussi diverses que des IME, le service de sports de la ville de Niort, la maison de l'enfant Les Terrasses spécialisée dans le traitement de l'obésité ou encore la protection judiciaire de la jeunesse du Poitou-Charentes empruntent régulièrement le chemin du Moindreau, dans le quartier de Cholette, où se trouve la piste du BCN.
« A chaque fois, il y a des éducateurs qui accompagnent les jeunes pour les gérer sur place mais ça se passe toujours bien, précise Alexis Calle. Ça les sort de leur cadre habituel, ça les fait bouger aussi. Au début, ils pensent qu'ils ne vont pas y arriver. Au bout d'une heure, ils n'ont pas vu le temps passer. »
Chaque public y trouve son compte. Les jeunes relevant de la justice doivent y observer le respect des consignes et une certaine responsabilisation. Les ados en surpoids sont obligés de se bouger. Mais tous y découvrent l'essence même de ce sport, c'est-à-dire « l'adrénaline de sauter les bosses et le dépassement de soi-même, chacun à son niveau », constate Alexis Calle.
Et puis. Avec ces publics différents, le BMX s'ouvre à la gent féminine. « Au club, il n'y a que 3 filles sur 75 adhérents. Dans ces activités spécifiques, c'est du 50/50 », précise l'entraîneur niortais, qui ne serait pas effrayé d'ouvrir un nouveau chantier, celui de la féminisation de la pratique.


NR du 11/02/2015

Mises à jour

Pour un accès direct à la page, cliquez sur un des liens ci-dessous :

29/03/2015, Compte-rendu de la réunion du 27 mars

27/03/2015, Flyer de la "Transgourgéenne".

25/03/2015, Développer le BMX féminin (stage gratuit)

24/03/2015, Classements du Challenge PC 2015

18/03/2015, Article du Courrier de l'Ouest :
"Le Bressuire AC reprend des couleurs"

18/03/2015, Reportage" France 3"
Championnat BMX à St Léger, "le cyclisme de l'extême"


17/03/2015, Article du Courrier de l'Ouest :
BMX "La saison est désormais lancée"

16/03/2015, BMX, résultats challenge St Léger

09/03/2015, Classements épreuves Gourgé

09/03/2015, Courrier de l'Ouest :
Prix de Gourgé "Marquet en force"


05/03/2015, Article Courrier de l'Ouest :
"Dambrine sur le grand braquet"


04/03/2015, Notes de frais officielles à utiliser.

03/03/2015, Infos Comité Régional du mois de février

03/03/2015, Classements du trophée des Newbies

25/02/2015, Equipe départementale BMX  2014/2015 :
"Bilan à mi parcours"


04/02/2015, Article Courrier de l'Ouest :
"Le VC Thouarsais mise sur ses cadets"


02/02/2015, BMX : trophée des Newbies
27/01/2015, Compte-rendu de la réunion du 9 janvier

22/01/2015, Article Courrier de l'Ouest :
"Les filles ont le vent dans le dos"


21/01/2015, Article CO : "3 questions à M. Chavanel"

20/01/2015, Article CO : "Le nouveau BAC est arrivé"

19/01/2015, BMX : "Trophée des Newbies"

13/01/2014, Règlement du challenge PC 2015

13/01/2015, Règlement du challenge EV 2015

10/01/2015, Désignations 2015 des arbitres du CD79

10/01/2015, Bilan BMX 2014

04/01/2015, Résultats cyclo-cross de Châtillon

27/12/2014, Epreuves 2015 en Deux-Sèvres

11/12/2014, Article Courrier de l'Ouest :
"Alex Déré vise le top 5 de la Coupe de France"


10/12/2014, Article Courrier de l'Ouest :
"3 questions à Alain Gabard"


08/12/2014, Résultats championnats régionaux cyclo-cross

07/12/2014, Compte-rendu commission BMX à l'AG

 
newbies2015 BR.jpg
 
 
Affiche-Championnats-du-monde-piste-2015.jpg
 

Prochaines réunions du CD79


Lieu : salle des cyclos à Moncoutant


               vendredi 27 mars à 20h30
               vendredi 24 avril à 20h30
               vendredi 29 mai à 20h30
               vendredi 26 juin à 20h30


 
 

Alex Déré (ACV)
champion régional espoir de cyclo-cross

Podium Alex Dere.JPG
 
tour 2015.jpg
 

Championnats régionaux minimes

   Matis Carl sur le podium


      Matis Carl (UC Niortaise), déjà sacré champion départemental, est monté sur la troisième marche du podium des championnats régionaux minimes qui se sont déroulés dimanche à Taponnat, en Charente.

     Le jeune coureur, devancé par Collet (Rochefort) et Bernard (Charente-Océan),  s'est d'abord classé 2e du contre-la-montre de 6 km avant de terminer 6e de l'étape en ligne de 36,8 km l'après-midi.

     Nos félicitations.

 

Championnats régionaux route à Champniers (16)

Alex Déré, vice-champion régional.

    Alex Déré, le spécaliste VTT de Villiers en Plaine a créé une agréable surprise en montant sur la deuxième place du podium de la 3ème catégorie, en devançant Cyril Chavanel (AC Châtellerault). Le titre ayant été remporté par Florian Loué (ACJAR).
   Nos compliments.

 

Les champions départementaux "route"

Minimes
1er : Mathis CARL 2ème : Tom MAINGUENAUD 3ème : Clément GELINEAU
 

Les champions départementaux "BMX" 2013

Minime et junior filles
Minime : DEVAUDOUR Fanny (Aiffres). Junior : t ALLIER Candice (Niort)
 
logo-FFC.png
 
logo FFC poitou-charentes.jpg
 
velocite.jpg
 
logo_velo-ouest_2013.png
 
index.jpg
 

Résultats des épreuves 2014
en Poitou-Charentes

 

Les jeunes deux-sèvriens lors de l'épreuve du P'ti TPC à Niort

P'ti TPC Niort.jpg
 

L'Equipe Cyclisme

 
Chargement en cours
 
 

Santé encourageante mais encore fragile

Réuni en assemblée samedi à Thouars, le comité départemental de cyclisme et son président Alain Gabard ont tiré un bilan positif de l'année écoulée. La hausse des licenciés, due en partie à l'afflux d'anciens coureurs Ufolep mais également à l'essor du BMX ou du VTT, ainsi que les bons résultats sportifs, ont de quoi rendre les dirigeants optimistes. « La seule difficulté se situe au niveau des finances », indique Alain Gabard, qui doit boucler un budget modeste de 11.700 €. Et le problème est le même pour les clubs et les organisateurs de courses…
Une DN3 en projet
« Avec la crise, les entreprises peuvent plus difficilement nous soutenir, explique le président. Il y aura des années meilleures, mais cela s'ajoute à la baisse régulière des subventions. La réforme des collectivités va également modifier profondément le paysage cycliste. Je ne suis pas sûr par exemple que les Tours Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine seront tous maintenus quand la région aura fusionné… Et quid de l'avenir du département ? Avant les élections de mars prochain, on ne peut avoir aucune garantie. » Pas l'idéal, notamment concernant le projet de création d'une équipe de DN3 " made in 79 ". « Il faudrait environ dix coureurs de bon niveau amateur, cela pourrait se faire avec des Deux-Sèvriens, précise Alain Gabard. Mais il faut rassembler le budget (entraîneur diplômé, déplacements…). » En attendant, des clubs se créent, les effectifs augmentent et les projets ne manquent pas. De quoi encourager à rester sur le grand braquet.


NR du 10/12/2014

 
20140827_165008_resized.jpg
Banniere-Devenez-licencie-FFC.jpg