140522_145014.jpg
 

Prochaines épreuves en Deux -Sèvres

Le 31 décembre à Brion-près-Thouet, cyclo-cross (toutes catégories + jeunes)....Le 3 janvier à Châtillon-sur-Thouet, cyclo-cross (toutes catégories + jeunes)

Ça bosse dans l'ombre au BC Niortais

Pierre Colsenet dispute régulièrement des compétitions nationales importantes, comme ci-dessus à Saint-Étienne. - Pierre Colsenet dispute régulièrement des compétitions nationales importantes, comme ci-dessus à Saint-Étienne. 
Pierre Colsenet dispute régulièrement des compétitions nationales importantes, comme ci-dessus à Saint-Étienne.

Le BMX Club Niortais travaille dans l'ombre. En écrivant cela, nous ne pensons pas à l'absence d'éclairage sur la piste du Moindreau, espérée par les dirigeants, mais sans trop d'illusion en ces temps de rationnement des subventions publiques.

Non ! La formule vaut surtout pour le manque d'éclairage médiatique régulier d'une discipline qui ne cesse de séduire les jeunes. « Notre club compte 78 licenciés, l'effectif est constant et on ne peut pas aller beaucoup plus loin car il n'est pas possible d'évoluer à plus de 15 sur la piste en même temps. Et l'absence d'éclairage restreint les créneaux d'entraînement en hiver », commente Nicole Bourdin, présidente du club depuis treize ans.
La présence d'un club de BMX dans une ville comme Niort ne va pas de soi. Le quart sud-ouest est la partie du territoire national où on dénombre le moins de licenciés. On ne recense aucun club dans la Vienne, par exemple. Il n'y en a qu'un seul en Charente (à Cognac). Autant dire qu'avec trois clubs (à Aiffres, Saint-Léger la Martinière et Niort), les Deux-Sèvres ne sont pas en reste en Poitou-Charentes.
En la personne d'Alexis Callé, le BC Niort possède un entraîneur salarié qui cumule les tâches d'entraînement et de développement de la pratique. Ceci explique cela.
Le club niortais organise à deux reprises dans la saison le trophée des Newbies (débutants) en mars, en partenariat avec Saint-Léger, et une manche du challenge régional en octobre.
Le junior deuxième année Pierre Colsenet peut être considéré comme le chef de file niortais en compétition. Deuxième du challenge régional, il est désormais en mesure de viser les finales nationales. Le minime Melvil Chauvin et la féminine Candice Allier complètent le trio de pilotes de niveau national licenciés à Niort.
En espérant que le travail de fond effectué par Benjamin Ollivier au sein de l'équipe départementale 79 puisse augmenter à terme le cercle de l'excellence niortaise.


NR du 18/12/2014

 

Une question d'équilibre


Préparer la saison sur route et apprendre à rouler tout-terrain : les avantages du cyclo-cross sont réels et permettent à la discipline de trouver sa place malgré un calendrier perfectible. - Préparer la saison sur route et apprendre à rouler tout-terrain : les avantages du cyclo-cross sont réels et permettent à la discipline de trouver sa place malgré un calendrier perfectible.

Préparer la saison sur route et apprendre à rouler tout-terrain : les avantages du cyclo-cross sont réels et permettent à la discipline de trouver sa place malgré un calendrier perfectible.

Après des années difficiles, le cyclo-cross a retrouvé une vraie place dans le paysage du vélo. Un renouveau bienvenu qui demande à être entretenu.



Du soleil, un cadre magnifique, du public et une centaine de participants : la belle réussite des championnats départementaux, il y a dix jours autour du château de Thouars, a envoyé un message rassurant à ceux qui pensaient que le cyclo-cross était en danger.

« C'est une discipline qui a connu des moments difficiles, mais elle a réussi à trouver un bon niveau d'équilibre ces dernières années, plaide Alain Gabard, le président du comité départemental. Les épreuves de cyclo-cross sont très intéressantes dans la préparation d'une saison. » Voilà sans doute la principale évolution. « Jusque dans les années 90, le cyclo-cross était vraiment une affaire de spécialistes, presque un sport à part entière », explique Hervé Chauvin, ancien directeur sportif de l'équipe Deux-Sèvres cyclisme et observateur avisé.

Harmoniser les calendriers cyclo et route

« Sur certaines courses, il fallait porter son vélo la moitié du temps, se souvient Patrick Despeignes, coureur emblématique du VC Thouars. Je me souviens même d'une épreuve où on avait dû traverser un champ tout juste labouré. On s'enfonçait jusqu'aux genoux. Il y en a même un qui avait perdu une chaussure… »
A l'époque, les cyclo-cross fleurissaient aux quatre coins du département jusqu'au mois de mars ! Cette année, il n'y en a plus que trois, Châtillon venant de rejoindre Thouars et Brion au calendrier. Une ou deux autres dates devraient s'ajouter la saison prochaine (lire ci-dessous). « Aujourd'hui, il y a un vrai renouveau du cyclo-cross, mais les coureurs s'en servent surtout comme préparation avant le début de la saison sur route, ajoute Hervé Chauvin. Les circuits sont plus rapides et à la portée de tous les routiers. »
Un complément idéal, donc, dans l'absolu. Moins dans la réalité… « En décembre, cela ne profite pas forcément pour la saison, note Eric Savarit, coprésident du VC Thouars. Il faudrait recadrer sur janvier-février. Mais la saison sur route reprend de plus en plus tôt, dès février, et on est obligé de s'adapter. »
Le passage de la boue à la route étant plus facile aujourd'hui, l'idée d'harmoniser les calendriers fait donc son chemin. « Il faudra se pencher sur la question », reconnaît Alain Gabard. Histoire de trouver le bon équilibre et d'encourager le retour en forme du cyclo-cross, dont les bienfaits formateurs sont par ailleurs unanimement reconnus.


NR du 10/12/2014

 

Deux nouvelles épreuves en 2016 ?

Cadre du championnat départemental dimanche dernier, le site de l'orangerie et du château de Thouars est une bien belle publicité pour vanter les charmes du cyclo-cross. - Cadre du championnat départemental dimanche dernier, le site de l'orangerie et du château de Thouars est une bien belle publicité pour vanter les charmes du cyclo-cross.
Cadre du championnat départemental dimanche dernier, le site de l'orangerie et du château de Thouars est une bien belle publicité pour vanter les charmes du cyclo-cross.


Nouveautés.« J'ai parfois du mal à comprendre les organisateurs dans le choix des dates, indique Alain Gabard. Mais il est vrai que la saison sur route reprend très tôt, ceci explique en partie cela… »
Hervé Chauvin acquiesce : « Le cyclo-cross se porte plutôt bien dans l'ensemble, mais il y a un creux après les championnats de France, mi-janvier. Il manque une ou deux belles épreuves fin janvier, début février pour relancer encore plus l'intérêt de la discipline. » Ce vide devrait bientôt être comblé. « On travaille pour monter une épreuve dans le Bocage et une autre dans le Sud Deux-Sèvres en janvier 2016 », confie Alain Gabard.
Formation. La belle santé du cyclo-cross vient notamment de l'intérêt nouveau des jeunes. « Dans les Pays de Loire, il y a des pelotons de 50 ou 60 cadets, note Hervé Chauvin. Tant mieux, car c'est vraiment très formateur. » Au VC Thouars, par exemple, pas moins d'une douzaine de champions en herbe bravent régulièrement le froid, le vent et la boue. Le cyclo-cross, c'est dur mais c'est bon ! « On apprend à rouler sur tous les terrains, on travaille le rythme cardiaque et on développe son agilité, illustre Patrick Despeignes. C'est un excellent complément de la route. »
Rendez-vous. Après le cyclo-cross de Brion-près-Thouet, organisé par le VC Thouars mercredi 31 décembre prochain, le VC Châtillon accueillera deux épreuves (FFC et Ufolep) les samedi 3 et dimanche 4 janvier à l'hippodrome.


NR du 10/12/2014

 

Santé encourageante mais encore fragile

Réuni en assemblée samedi à Thouars, le comité départemental de cyclisme et son président Alain Gabard ont tiré un bilan positif de l'année écoulée. La hausse des licenciés, due en partie à l'afflux d'anciens coureurs Ufolep mais également à l'essor du BMX ou du VTT, ainsi que les bons résultats sportifs, ont de quoi rendre les dirigeants optimistes. « La seule difficulté se situe au niveau des finances », indique Alain Gabard, qui doit boucler un budget modeste de 11.700 €. Et le problème est le même pour les clubs et les organisateurs de courses…
Une DN3 en projet
« Avec la crise, les entreprises peuvent plus difficilement nous soutenir, explique le président. Il y aura des années meilleures, mais cela s'ajoute à la baisse régulière des subventions. La réforme des collectivités va également modifier profondément le paysage cycliste. Je ne suis pas sûr par exemple que les Tours Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine seront tous maintenus quand la région aura fusionné… Et quid de l'avenir du département ? Avant les élections de mars prochain, on ne peut avoir aucune garantie. » Pas l'idéal, notamment concernant le projet de création d'une équipe de DN3 " made in 79 ". « Il faudrait environ dix coureurs de bon niveau amateur, cela pourrait se faire avec des Deux-Sèvriens, précise Alain Gabard. Mais il faut rassembler le budget (entraîneur diplômé, déplacements…). » En attendant, des clubs se créent, les effectifs augmentent et les projets ne manquent pas. De quoi encourager à rester sur le grand braquet.


NR du 10/12/2014

 

Guillou était trop fort

                                                                 

Freddie Guilloux a remporté l'épreuve reine hier devant l'orangerie du château de Thouars. - Freddie Guilloux a remporté l'épreuve reine hier devant l'orangerie du château de Thouars. - (Photo cor. NR, C. D.)
                                                       (Photo cor. NR, C. D.)

Freddie Guilloux a remporté l’épreuve thouarsaise tandis que le Thouarsais Jérémy Béritault, classé 8ème , s’est adjugé le titre de champion départemental.

 La 8e édition du cyclo-cross de l'Orangerie de Thouars servait hier de support aux championnats départementaux.
Tous les ingrédients étaient au menu de cette course : les marches et la prairie de l'Orangerie, les pavés du château, le tout associé à des passages difficiles et un petit bout de bitume.

Un circuit très technique

Lors de la course reine, c'est Gaël Gauthier qui prend le meilleur départ devant Bouchet, Déchereux et Guilloux. Au deuxième passage, le trio mène toujours la course avant que Bouchet ne lâche prise. De son côté, Déchereux, victime d'une chute, doit laisser le champ libre à Freddie Guilloux qui, en bout de course, garde finalement trois longueurs d'avance sur Sylvain Déchereux, revenu très fort dans le dernier tour.
 « C'est un circuit très technique et c'est là que ça s'est joué, commente Freddie Guilloux. J'étais moins bien sûr la fin, car j'étais malade dans la semaine et je n'ai pas pu m'entraîner correctement. Cette saison, j'ai gagné une course sur route à Cholet, j'ai fait deux fois deuxième d'étape au Tour de Guadeloupe. C'est ma première victoire cette saison en cyclo-cross. La semaine prochaine, j'espère remporter le championnat régional à Challans, comme il y a deux ans. »

Sept podiums thouarsais

Les Thouarsais, sur leurs terres, n'étaient pas en reste et se sont même taillé la part du lion avec pas moins de sept podiums au total dans toutes les catégories (voir classements ci-contre), dont quatre titres de champions départementaux. De bon augure avant le championnat régional, prévu dimanche prochain à Saint-Jean-d'Angély.

 

 Seniors : 1. Guillou (Cholet), 2. Dechereux (Côte de Lumière), 3. Bouchet (Civray), 4. Surville (Mainsat Évaux), 5. Angot (Charente Océan), 6. Despeignes (Cholet), 7. Giret (Pouzauge), 8. Béritault (Thouars, champion dép.), 9. Fuseau (Angers), 10. Touzard (Tours)… 14. Gauthier (Thouars), 18. Airaud (Thouars), 21. Bonneau (Bressuire), 22. Berton (Thouars)…
 Pupilles : 1. Gaborit (Châtillon, champion départemental).
 Benjamins : 1. Rotureau (Chemillé), 2. Maingueneau (Saint-Florent, champion dép.).
 Minimes : 1. Thubier (Gauriac), 2. Point (Thouars, champion dép.).
 Cadets : 1. Boucherie (Charente Océan)… 8. Revelli (Thouars, champion dép.), 9. Maingueneau (Saint-Florent), 11. Denis (Thouars)…

 Cadette : 1. Ménard Chloé (Bressuire, championne dép.)
 Juniors : 1. Empinet (Marmande), 2. Jeanneau (VTT Mauzé-Thouarsais), 3. Trichot (Poitiers)… 8. Morteau (Châtillon, champion dép.), 9. Hay…
 Pass'cycliste : 1. Gauthier (Thouars, champion dép.), 2. Mader (Villiers-en-Plaine), 3. Gaborit (Chatillon), 4. Denis (Thouars), 5. Fouquet (Thouars).

Châtellerault

1. Renard (VS Chartrain) 10 tours en 50'55 ; 2. Coste (ACC) ; 3. Surville (CC Mainsat) ; 4. Sy. Chavanel (IAM Cycling) ; 5. Herbreteau (CC Marmande) ; 6. Gaschard (ACC) ; 7. Delaire (USSP) ; 8. Giret (Pouzauges) ; 9. C. Chavanel (ACC) ; 10. Legot (UV Charente Océan) ; 11. Barritault (Vélophile naintréenne) ; 12. B. Chavanel (UC Cholet 49) ; 13. C. Trochon (Cycle poitevin) ; 14. B. Trochon (CC Nanteuil) ; 15. Marquet (Cycle poitevin) ; 16. Lardin (Tours 37) ; 17. Airaud (VC Thouars) ; 18. Archambault (Vélophile naintréenne)…


NR du 2/12/2014

 

Les jeunes deux-sèvriens lors de l'épreuve du P'ti TPC à Niort

P'ti TPC Niort.jpg

Prochaine réunion du Comité Départemental

Vendredi 9 janvier à 20h30
Salle des cyclos à Moncoutant


 

Mises à jour

Pour un accès direct à la page, cliquez sur un des liens
ci-dessous :

16/12/2014, Calendrier prévisionnel des épreuves 2015

11/12/2014, Article Courrier de l'Ouest :
"Alex Déré vise le top 5 de la Coupe de France"


10/12/2014, Article Courrier de l'Ouest :
"3 questions à Alain Gabard"


08/12/2014, Résultats championnats régionaux cyclo-cross

07/12/2014, Compte-rendu commission BMX à l'AG

05/12/2014, Article Courrier de l'Ouest :
"Les filles auront leur Tour"


04/12/2014, Photos cyclo-cross de Thouars

2/12/2014, Infos Comité Régional du mois de novembre

30/11/2014, Résultats cyclo-cross de Thouars

26/11/2014, Article Nouvelle République :
"Une nouvelle équipe à Bressuire"


18/11/2014, Article Nouvelle Répubique :
"Présidence à trois têtes au VC Châtillonnais"


02/11/2014, Compte-rendu réunion CD79 du 24/10/2014

31/10/2014, Infos Comité Régional du mois d'octobre

27/10/2014, Photos rencontre "EV - VTT" à Bressuire

27/10/2014, Résultats rencontre "EV - VTT" à Bressuire

22/10/2014, Présentation du Tour de France 2015

20/10/2014, Résultats challenge régional BMX à Niort

11/10/2014, Compte-rendu réunion CD du 26 sept. 2014

7/10/2014, Infos Comité Régional du mois de septembre

28/09/2014, Classifications des coureurs Poitou-Charentes pour 2015

24/09/2014, Classements du Challenge PC

21/04/2014, Résultats course cadets de Niort

21/09/2014, Résultats course minimes de Niort

21/09/2014, Résultats course PC de Niort

17/09/2014, Résultats Challenge Régional BMX  à Aiffres

03/09/2014, Infos Comité Régional : août 2014

01/09/2014, Bilan "P'ti TPC 2014"

01/09/2014, Résultats "P'ti TPC 2014"

13/08/2014, Article CO :  "Rémi et Pierre Eprinchard......."

12/08/2014, Résultats 3/J/PCO de Couture d'Argenson

06/08/2014, Classements provisoires du Challenge PC

4/08/2014, Résultats course 2/3/J/PCO de Nanteuil

4/08/2014, Résultats course PC de Nanteuil

31/07/2014, Infos Comité Régional du mois de juillet

25/07/2014, Engagements au "P'ti TPC 2014"

17/07/2014, Photos du "Tour79" (Bruno Pommier)

15/07/2014, Résultats course 3/J/PCO de St Varent



 

Cyclo-cross
Alex Déré champion régional espoir

Podium Alex Dere.JPG
 
tour 2015.jpg
 
 

Championnats régionaux minimes

   Matis Carl sur le podium


      Matis Carl (UC Niortaise), déjà sacré champion départemental, est monté sur la troisième marche du podium des championnats régionaux minimes qui se sont déroulés dimanche à Taponnat, en Charente.

     Le jeune coureur, devancé par Collet (Rochefort) et Bernard (Charente-Océan),  s'est d'abord classé 2e du contre-la-montre de 6 km avant de terminer 6e de l'étape en ligne de 36,8 km l'après-midi.

     Nos félicitations.

 

Championnats régionaux route à Champniers (16)

Alex Déré, vice-champion régional.

    Alex Déré, le spécaliste VTT de Villiers en Plaine a créé une agréable surprise en montant sur la deuxième place du podium de la 3ème catégorie, en devançant Cyril Chavanel (AC Châtellerault). Le titre ayant été remporté par Florian Loué (ACJAR).
   Nos compliments.

 

Les champions départementaux "route"

Minimes
1er : Mathis CARL 2ème : Tom MAINGUENAUD 3ème : Clément GELINEAU
 

Les champions départementaux "BMX" 2013

Minime et junior filles
Minime : DEVAUDOUR Fanny (Aiffres). Junior : t ALLIER Candice (Niort)
 
logo-FFC.png
 
logo FFC poitou-charentes.jpg
 
velocite.jpg
 
logo_velo-ouest_2013.png
 
index.jpg
 

Calendriers et résultats des épreuves
en Poitou-Charentes

Lucas, Tom et Valentin (vainqueurs de l'épreuve du P'ti TPC à Niort )
en compagnie des pros avant la cérémonie protocolaire

20140827_165008_resized.jpg
 

Rencontre EV de St Jacques de Thouars

La PSF Niort s'impose et remporte le "Challenge EV 2014"


Chez les minimes, le Niortais Tom Mainguenaud (à droite) s'est imposé devant le Bressuirais Clément Gélineau (à gauche) et le Saumurois Benjamin Bernier. - Chez les minimes, le Niortais Tom Mainguenaud (à droite) s'est imposé devant le Bressuirais Clément Gélineau (à gauche) et le Saumurois Benjamin Bernier.

Chez les minimes, le Niortais Tom Mainguenaud (à droite) s'est imposé devant le Bressuirais Clément Gélineau (à gauche) et le Saumurois Benjamin Bernier.

Une soixantaine de coureurs de 6 à 14 ans, venus essentiellement des Pays-de-la- Loire et du Poitou-Charentes, ont pris part samedi à Saint-Jacques-de-Thouars aux courses jeunes organisées par le Vélo Club Thouarsais, dernier rendez-vous du challenge départemental des écoles de vélo.

Sur un circuit d'un peu plus de 2 km à parcourir de 1 à 10 fois selon les catégories, les Deux-Sévriens ont brillé avec les succès du Bressuirais Eliott Nauleau chez les pré-licenciés, du Saint-Florentais Charly Raby chez les poussins, et de ses camarades de club, les frères Maiguenaud, Lucas et Tom, chez les pupilles et minimes.
Ces trois derniers nommés remportent ainsi le challenge départemental de leur catégorie. Chez les benjamins, ce challenge revient à Valentin Ménard du Bressuire AC.


Les classements de Saint-Jacques-de-Thouars en cliquant ici

Classement final du challenge EV 2014 en cliquant ici


 

Prix de Nanteuil (3/08/2014)

Rémi Eprinchard devant Charly Launay

L'élan du peloton, hier, en début d'après-midi à Nanteuil. Les coureurs avaient neuf tours de circuit à effectuer et les jambes ont été bien souvent lourdes. - L'élan du peloton, hier, en début d'après-midi à Nanteuil. Les coureurs avaient neuf tours de circuit à effectuer et les jambes ont été bien souvent lourdes. - (Photos cor. NR, J. C.) 
L'élan du peloton, hier, en début d'après-midi à Nanteuil. Les coureurs avaient neuf tours de circuit à effectuer et les jambes ont été bien souvent lourdes.

Le coureur de Nanteuil, a remporté de main de maître la cinquième édition. Il signe ainsi son second succès de la saison.

S'il arrive parfois que le meilleur ne gagne pas dans le sport, ce ne fut pas le cas hier à Nanteuil ; car de l'avis de tous, Rémi Eprinchard était bel et bien le plus fort de la 5e édition du Prix de la Municipalité de Nanteuil long de 96,3 km (9 tours de 10,7 km).
Par deux fois, le coureur du cru montra sa supériorité. La première lorsqu'il s'extirpa du peloton au 4e tour, emmenant dans sa roue Charly Launay (Naintré) et Gildas Duret (Bressuire AC). « C'est bizarre, mais je n'étais pas bien au début de la course, explique le vainqueur. J'ai tenté plusieurs fois de sortir mais je n'avais pas les jambes. »
Rien de surprenant quand on a couru quatre courses en huit jours. Seulement, une fois le rythme pris, Rémi fit parler la poudre. « J'ai mis un tour à me remettre d'avoir suivi sa roue pour sortir du peloton » reconnaissait d'ailleurs le Bressuirais Gildas Duret, épuisé par le rythme imposé par le Nanteuillais. Grâce à une bonne entente et l'excellent travail de l'équipe de Rémy Éprinchard, le trio creusait rapidement l'écart, portant son avance avec le peloton à deux minutes aux deux tiers de la course. Le jeune Marlon Gaillard (Loudun) tentait bien de rejoindre les échappés, mais son aventure solitaire se soldait par un échec à quelques kilomètres de l'arrivée.

La victoire allait donc se jouer entre ces trois coureurs. Epuisé et en manque de course, Gildas Duret semblait hors jeu. Pour contrecarrer la supériorité de Charly Launay, Rémi Eprinchard devait tenter un coup. C'est là que sa classe jaillit une seconde fois. A cinq kilomètres de l'arrivée, dans la côte de Fiole, là où il avait lâché le peloton au quatrième tour, le Deux-Sévrien portait une attaque fatale à ses deux adversaires. « J'ai manqué de forces et Rémy était plus fort », reconnaissait Charly Launay finalement second. Avec ce succès, le coureur de 20 ans, qui a toutes les chances de passer 1re catégorie la saison prochaine, signe sa seconde victoire de la saison après son succès à Pauillac.

 

L'Equipe Cyclisme

 
Chargement en cours