Prochaines épreuves en Deux-Sèvres

Les épreuves 2-3-J-PC Open et PC Open - PC de Nanteuil prévues le 02 août sont reportées.... Le 10 août à Couture d'Argenson : 3/J/PCO.... Le 5 septembre à La Chapelle-Gaudin : cadets et PCO-PC.... Le 6 septembre à Niort : rencontre écoles de vélo.... Le 20 septembre à Niort : minimes, cadets et PCO-PC....
 

Mises à jour

Pour un accès direct à la page, cliquez sur un des liens ci-dessous :

27/07/2015 : Les épreuves 2-3-J-PC Open et PC Open - PC de Nanteuil prévues le 02 août sont reportées.





6/07/2015, Photos La Chapelle-Bertrand
- PCO/PC (Roger Hugonnet)
- Minimes et Cadets (Gérard Morvan)

6/07/2015, Résultats La Chapelle-Bertrand







15/06/2015, Résultats course Chef-Boutonne

12/06/2015, Compte-rendu réunion CD79 du 29 mai

10/06/2015, Classements du Challenge PC 2015

9/06/2015, Article du Courrier de l'Ouest :
"Le BC niortais a le vent en poupe"

8/06/2015, Article NR :  Régionaux de Cherves

7/06/2015, Article Nouvelle République :
"Trois ambassadeurs et l'amour du Tour"


6/06/2015, Photos baptême vélodrome de Bressuire

5/06/2015, CR réunion commission BMX du 26 mai

1/06/2015, Résultats course PC de Cirières

1/06/2015, Résultats course cadets de Cirières

29/05/2015, Infos Comité Régional du mois de mai

29/05/2015, Bilan GSO cadets

28/05/2015, Classements du Challenge PC 2015

27/05/2015, Résultats course minimes de Pierrefitte

27/05/2015, Résultats course PC de Pierrefitte

26/05/2015, Résultats  2/3/J/ PC Open de Pierrefitte

26/05/2015, Résultats réunion piste de Bressuire

23/05/2015, Photos réunion piste de Bressuire

21/05/2015, Article du Courrier de l'Ouest
"C'est plus maman qui a peur"


21/05/2015, Article du Courrier de l'Ouest
"VCT : 27 victoires au compteur"

20/05/2015, Classements du Challenge PC 2015

18/05/2015, Résultats course 3/J/PCO de Soutiers

18/05/2015, Résultats course PCO/PC de Soutiers

18/05/2015, Résultats course cadets de Soutiers

18/05/2015, Résultats course minimes de soutiers

18/05/2015, Article du Courrier de l'Ouest :
"Le VC Thouars sacré"


15/05/2015, Résultats course 3/J/PCO de Melleran

15/05/2015, Résultats course cadets de Melleran

10/05/2015, Résultats course PC D1/D2 de Magné

10/05/2015, Résultats course PC D3/D4 de Magné

10/05/2015, Résultats course cadets de Magné

10/05/2015, Résultats course minimes de Magné

9/05/2015, Article du Courrier de l'Ouest :
" 3 questions à Frédéric Mainguenaud "


7/05/2015, Comme en 2014, MPCC recense les cas de dopage révélés sport par sport, pour mieux situer la place du cyclisme par rapport aux autres disciplines. Après quatre mois, cinq sports comptent déjà plus de contrôles positifs que le vélo. (lire la suite)

6/05/2015, Sport pour tous en Deux-Sèvres
"Invité du mois, le BMX Club Niortais"


6/05/2015, Photos du "stage départemental piste" minimes et cadets à Bressuire

24/04/2015, Tour Poitou-Charentes 2015 (article NR)

22/04/2015, Compte-rendu de la réunion du 17 avril
 

Tour Poitou-Charentes 2015

 
 
 
 

Prochaine réunion CD79


Lieu : salle des cyclos à Moncoutant
vendredi 11 septembre à 20h30


 

Baptême du vélodrome de Bressuire

 
 

Photos du "stage piste"

 
 
 

Résultats des épreuves 2015
en Poitou-Charentes

 

P'ti TPC à Niort

 

Champions départementaux "route" 2015

 

Santé encourageante mais encore fragile

Réuni en assemblée samedi à Thouars, le comité départemental de cyclisme et son président Alain Gabard ont tiré un bilan positif de l'année écoulée. La hausse des licenciés, due en partie à l'afflux d'anciens coureurs Ufolep mais également à l'essor du BMX ou du VTT, ainsi que les bons résultats sportifs, ont de quoi rendre les dirigeants optimistes. « La seule difficulté se situe au niveau des finances », indique Alain Gabard, qui doit boucler un budget modeste de 11.700 €. Et le problème est le même pour les clubs et les organisateurs de courses…
Une DN3 en projet
« Avec la crise, les entreprises peuvent plus difficilement nous soutenir, explique le président. Il y aura des années meilleures, mais cela s'ajoute à la baisse régulière des subventions. La réforme des collectivités va également modifier profondément le paysage cycliste. Je ne suis pas sûr par exemple que les Tours Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine seront tous maintenus quand la région aura fusionné… Et quid de l'avenir du département ? Avant les élections de mars prochain, on ne peut avoir aucune garantie. » Pas l'idéal, notamment concernant le projet de création d'une équipe de DN3 " made in 79 ". « Il faudrait environ dix coureurs de bon niveau amateur, cela pourrait se faire avec des Deux-Sèvriens, précise Alain Gabard. Mais il faut rassembler le budget (entraîneur diplômé, déplacements…). » En attendant, des clubs se créent, les effectifs augmentent et les projets ne manquent pas. De quoi encourager à rester sur le grand braquet.


NR du 10/12/2014

Un Tour taille patron

1
Jules Pijourlet, 24 ans, fait un chouette lauréat pour ce cru 2015 passionnant de bout en bout. - Jules Pijourlet, 24 ans, fait un chouette lauréat pour ce cru 2015 passionnant de bout en bout. - (Photo NR, Éric Pollet) 
Jules Pijourlet, 24 ans, fait un chouette lauréat pour ce cru 2015 passionnant de bout en bout. - (Photo NR, Éric Pollet)

Pour fêter sa quinzième édition, le Tour 79 a sans doute offert la plus belle course depuis sa création en l’an 2000. Cinq jours haletants qui feront date.


 L'émotion de Régis Auclair en dit long sur l'épaisseur prise désormais par le Tour 79. Après l'arrivée au sprint du peloton mardi soir à Pierrefitte (lire NR d'hier), le directeur sportif du Team Vulco Vaulx-en-Velin n'a pu retenir ses larmes en étreignant ses coureurs un à un. Avec, évidemment, une accolade appuyée à Jules Pijourlet, revêtu de ce paletot jaune tant convoité…

 « Il y a quatre ans, quand on a découvert cette épreuve, on s'est tout de suite dit qu'il faudrait la gagner un jour, confie Régis Auclair. Il y a beaucoup de compétences et de convivialité sur ce Tour. Et il se court pratiquement comme dans le cyclisme pro. Cinq jours et sept étapes de bagarre, des attaques partout, des équipes qui roulent… Le cyclisme amateur a de plus en plus de valeur car il s'est bonifié dans le sens tactique ces dernières années. »

Bonheur et honneur

Des courses comme le Tour 79 y contribuent grandement. D'ailleurs, s'il y a parfois quelques critiques, inévitables, notamment sur l'étroitesse de quelques passages ou la présence excessive de gravillons sur certaines routes, la plupart des commentaires sont dithyrambiques. « Tout le monde était content dans le peloton, souligne le Cerizéen Charly Launay, qui a bouclé son premier Tour 79. C'est vraiment une belle course, surtout sur cinq jours. Ça donne envie de revenir ! »
 « Je ne sais pas si c'est la plus belle, mais elle fait assurément partie des dix meilleures courses amateur de France, tant au niveau de la durée ou de l'organisation que de la sécurité ou des circuits », indique le Thouarsais Erwan Despeignes, heureux de batailler " à la maison " pour montrer son maillot de l'UC Cholet. « C'est un bonheur et un honneur d'offrir un tel titre à mes coéquipiers et mes dirigeants », conclut Jules Pijourlet. Parole de champion.

sports.niort@nrco.fr

à chaud

Robin : " Un degré de maturité intéressant "

Jaky Robin (directeur Tour 79) : « Une météo excellente, une course spectaculaire, un maillot jaune qui se défend avec bravoure, des adversaires qui n'abdiquent pas… Ce Tour avait tout pour plaire au public et à nos partenaires. Ils ont aussi apprécié le chrono par équipes, une discipline rare qui permet de suivre les coureurs au plus près et offre à ces derniers une belle expérience. Niveau organisation, notre savoir-faire est reconnu par tous. Des habitués du Tour de France nous confient même que certaines épreuves UCI n'atteignent pas le tiers de notre niveau… Tout n'est pas parfait, j'entends les critiques, mais il y a aussi des passages exigus ou des gravillons chez les pros. On atteint un degré de maturité intéressant, il faut cependant rester humble. L'objectif est de faire un Tour sur quatre jours en 2016, on va voir comment y parvenir ces prochains mois. »


NR du 16/07/2015

 

Le Tour 79 : "Pijourlet digne des sommets"

Émilien Clère a gagné le seul sprint massif de ce Tour 79 hier à Pierrefitte, tandis que Jules Pijourlet a préservé sa précieuse tunique. - Émilien Clère a gagné le seul sprint massif de ce Tour 79 hier à Pierrefitte, tandis que Jules Pijourlet a préservé sa précieuse tunique. - (Photos NR, Éric Pollet)Envoyer par mailImprimer

Émilien Clère a gagné le seul sprint massif de ce Tour 79 hier à Pierrefitte, tandis que Jules Pijourlet a préservé sa précieuse tunique. - (Photos NR, Éric Pollet)

Étudiant à Chambéry en gestion de la montagne, Jules Pijourlet a résisté aux assauts pour glaner son premier succès à l’issue d’un Tour 79 haut de gamme.


 

 Plus c'est long, plus c'est bon ! Épaissi à cinq jours et sept étapes (contre trois jours et quatre étapes l'an passé) pour célébrer sa 15e édition, le Tour 79 en est sorti grandi. Des attaques à tout-va, du suspense à tous les étages, des arrivées en solo pleines de panache, des chronos à fond la caisse, un sprint massif et un vainqueur qui a de la gueule : difficile d'en demander plus à cette course amateur qui n'a pas grand-chose à envier à certaines épreuves pro…

Il n'y avait qu'à voir la joie des deux lauréats du jour pour s'en convaincre. A commencer par le sprinteur du Guidon chalettois Emilien Clère, qui a réglé le peloton, hier, à Pierrefitte, après 142 km encore (très) mouvementés depuis le départ de Niort. A 33 ans, le champion de France de demi-fond sur piste a su saisir sa chance.

La giclette de Clère

 « J'ai été très bien amené par Ronan (Racault), qui m'a aidé à passer deux ou trois vagues, raconte le Champenois de naissance. J'étais dans les trois premiers à 300 m de la ligne, j'ai laissé les autres lancer le sprint puis j'ai giclé à 100 m avec juste ce qu'il fallait pour passer. »
Du grand art. Après le succès la veille à Chauray du vétéran Plouhinec (lire ci-contre), cela montre que le Tour 79 n'est pas seulement un tremplin pour champion en herbe. « L'âge ne change rien à la combativité, et c'est un plus en termes d'expérience et de caractère, indique Clère. A l'arrivée, l'équipe a réussi un super Tour 79. Et ça fait toujours plaisir de gagner un 14 juillet ! »

Pijourlet a tenu le choc

L'heure était aussi au feu d'artifice pour Jules Pijourlet. En tête depuis le chrono par équipes vendredi, il a parfois plié. Sans jamais rompre. Il doit une fière chandelle à son équipe mais a aussi prouvé qu'il avait l'étoffe d'un champion. Ce dont il aurait presque fini par douter après six ans d'insuccès et de pépins physiques… « Je suis comblé, on l'a fait ! confie l'Avignonnais du Team Vulco, qui prépare un master de protection et gestion de la montagne à Chambéry. Je tire un grand coup de chapeau à toute l'équipe. On s'est fait attaquer de toutes parts mais on n'a jamais tremblé. Même dans les parties où je me suis retrouvé seul, je sentais que j'avais la socquette légère. Le maillot jaune m'a donné des ailes. Cela fait six ans que j'attends cette victoire, six ans qu'on me dit que je la mérite… » Voici venu le moment de savourer.

sports.niort@nrco.fr

le chiffre

39

C'est l'âge de Samuel Plouhinec, né le 5 mars 1976 et vainqueur de l'avant-dernière étape du Tour 79, lundi, à Chauray, après avoir faussé compagnie dans le final à ses camarades d'échappée. Succès mérité pour celui qui avait échoué de peu la veille à Parthenay et qui compte au total plus de 370 victoires (!) dans sa longue carrière, avec un passage chez les pros et une participation au Tour de France 2006.

la phrase

« Je vais essayer d'améliorer mon propre record de l'heure. »

François Lamiraud (Team Vulco), vainqueur du chrono de ce Tour 79, lundi matin, à Chauray, veut remettre ça. Après avoir battu le record de France de l'heure (49,408 km le 11 avril à Roubaix), le puissant rouleur espère franchir la barre des 50 km. Il a annoncé qu'il retenterait sa chance entre le 20 et le 24 septembre prochains, en Angleterre ou en Suisse.


NR du 15/7/2015

 

Philippe Fournier s'impose à Saint Varent

 

Quarante-trois coureurs se pressaient hier à Saint-Varent sur la ligne de départ de ce Prix du 14 juillet qui c'est déroulé sur l'habituel circuit de 4,450 km, dans des conditions parfaites.

Dès le troisième tour, Philippe Fournier, Patrick Despeignes et Armand Machefer se détachent et prennent une vingtaine de secondes au peloton. Ils sont rejoints, à l'heure de course, par un groupe de cinq coureurs, dans lequel le Belge Willem durcit le rythme en tête. Ils ne sont donc plus que six dans le dernier tour à pouvoir l'emporter. Et c'est dans le final que Philippe Fournier, le sociétaire de l'AC Pellouailles, âgé de 52 ans, construit sa première victoire de la saison.
« Je savais qu'il fallait être en tête en haut de la dernière côte, pour virer devant au rond-point, expliquait le vainqueur de l'épreuve après la course, ravi du bon tour joué à ses adversaires. Après, j'ai tout donné pour l'emporter sur le fil. Le circuit est assez technique avec des petites routes sinueuses et deux côtes qui font mal aux jambes. »

Le classement

1. Fournier (Pellouailles), 2. Amand (Poitiers), 3. Machefer (Saumur), 4. Willem (Wallonie), 5. Guillebault (Saumur), 6. Despeignes (Thouars), 7. Jaheny (Thouars), 8. Cotreau (Vivonne), 9. Dupuy (Poitiers), 10. Hervé (Châtillon), 11. Trochon (Nanteuil), 12. Corbineau (Saumur), 13. Clisson (Naintré), 14. Girard (Maulévrier), 15. Jaud (Saivres) ; 16. Airaud (Thouars), 17. Baudon (Vierzon), 18. Dupuy (Nanteuil), 19. Angeli (Longué), 20. Greffier (Cholet).


NR du 15/07/2015

 

Le Vierzonnais Baudon en solo à Louzy

Le Naintréen Yohann Robin s'est imposé avec quelques secondes d'avance sur ses poursuivants dans la catégorie D2. - Le Naintréen Yohann Robin s'est imposé avec quelques secondes d'avance sur ses poursuivants dans la catégorie D2.

Le Naintréen Yohann Robin s'est imposé avec quelques secondes d'avance sur ses poursuivants
dans la catégorie D2.

Soixante-cinq coureurs Pass cyclisme (D1, D2, D3 et D4) ont participé vendredi soir à la nocturne organisée sur la zone industrielle de Louzy par le Vélo-Club Thouarsais. Dans la course reine des D1, à l'issue d'1 h 15' de course plus cinq tours à parcourir d'un circuit de 1,5 km, le Vierzonnais Sébastien Baudon a remporté l'épreuve.

La socquette légère, il a faussé compagnie à ses compagnons d'échappée à l'approche du dernier tour pour s'imposer légèrement détaché. A noter la 3e place du coureur local Julien Déchereux dans la catégorie D2, remportée également en solo par le Naintréen Yohann Robin.

Les classements

D1 : 1. S. Baudon (CC Vierzon), 2. E. Mourin (AC Longué), 3. S. Gall (Saumur cyclisme), 4. A. Durand (UC Cholet), 5. C. Jouin (RL Andrezé), 6. A. Poiron (UC Cholet), 7. F. Meignant (Saumur cyclisme), 8. M. Airaud (VC Thouars), 9. A. Parisot (V. Naintré), 10. P. Hervé (VC Châtillon)…
D2 : 1. Y. Robin (V. Naintré), 2. A. Garaud (P. St-Florent), 3. J. Déchereux (VC Thouars), 4. L. Berthonneau (Bressuire AC), 5. S. Galais (P. St-Florent), 6. P. Graveleau (Team Bigot), 7. L. Bernier (VC Thouars), 8. M. Belliard (Bressuire AC), 9. D. Garandeau (VC Maulévrier).
D3 : 1. Y. Guillemer (VS Saumurois), 2. P. Lepine (VC Vihiersois), 3. C. Guette (VC Loudun), 4. D. Potier (Team Bigot), 5. L. Fredon (VC Vihiersois), 6. D. Corbineau (VS Saumurois), 7. T. Pean (VC Thouars), 8. Y. Blanchard (Beaupréau), 9. C. Humphry (VC Thouars).
D4 : 1. F. Grigny (VC Loudun), 2. B. Travert (US St-Herblain), 3. J.-P. Pineau (St-Gilles-Croix-de-Vie), 4. J.-P. Froger (VC Thouars), 5. J.-M. Surot (VC Vihiersois), 6. J. Deshaies (VC Montfaucon), 7. D. Lecomte (VC Vihiersois), 8. J.-P. Fèvre (NL), 10. S. Marchais (VC Thouars)…

 

NR du 28/06/2015

 

Ecoles de vélo : doublé thouarsais à St Jacques de Thouars


72 jeunes coureurs des catégories pré-licenciés (5-6 ans), poussins (7-8 ans), pupilles (9-10 ans), benjamins (11-12 ans) et minimes (13-14 ans), issus des clubs deux-sévriens mais venus également des départements voisins de la Vendée, de la Vienne, et des deux Charentes, ont pris part samedi à Saint-Jacques-de-Thouars aux courses organisées par le Vélo-club thouarsais. La prochaine et dernière épreuve aura lieu le 6 septembre à Niort. Les minimes thouarsais Alban Bernier et Valentin Point, auteurs d'un beau doublé, le pupille saint-florentais Charly Raby, 2e, et le poussin bressuirais Lenny Pennot, 3e, se sont illustrés.


Les résultats

Minimes : 1. A. Bernier (VC Thouars), 2. V. Point (VC Thouars), 3. V. Menard (Bressuire AC), 4. O. Aitken-Whitmore (St-Florent Niort), 5. Y. Soulard (St-Florent Niort), 6. J. Gelle (Bressuire AC), 7. R. Piot (UC Niort), 8. M. Gaillard (UC Niort)… Benjamins : 1. F. Potet (CA Civraisien), 2. J. Benoit (VC Rochefort), 3. T. Cante (Pellouailles AC), 4. H. Rullier (Saumur cyclisme), 5. M. Guimbretière (VC Herbretais), 6. L. Mainguenaud (St-Florent Niort), 7. M. Depye (VC Blancois), 8. C. Raby (St-Florent Niort)… Pupilles : 1. M. Roy (VC Herbretais), 2. C. Raby (St-Florent Niort), 3. N. Bonnin (CC Vervant), 4. E. Nauleau (Bressuire AC), 5. S. Gaborit (VC Chatillonnais), 6. N. Bourasseau (VC Herbretais), 7. J. Depeye (VC Blancois), 8. F. Quentel (VC Chatillonnais)… Poussins : 1. S. Ruesche (Saumur cyclisme), 2. D. Perreaud (VC Herbretais), 3. L. Pennot (Bressuire AC), 4. Y. Talloneau (TC Choletais), 5. H. Bodin (V.Naintré), 6. C. Touchard (Bressuire AC)… Prélicenciés : 1. K. Roy (VC Herbretais).

 

 

Thouars : Etonnant doublé poitevin

Un vent de jeunesse a soufflé mercredi soir sur la nocturne thouarsaise. L'épreuve organisée par le Vélo Club thouarsais qui a réuni une soixantaine de coureurs, a en effet été remportée par l'espoir poitevin Manuel Amand, 19 ans, devant son coéquipier Louis Lapierre, encore junior, d'un an son cadet, au nez et à la barbe des coureurs de 2e catégorie.

Dans la bonne échappée

Les deux jeunes hommes figuraient dans l'échappée décisive. Formée dès les premiers tours de course, elle comptait également en son sein Aymeric Marquet, un autre sociétaire du Cycle poitevin, vainqueur une semaine plus tôt à L'Ile-Bouchard, l'Amboisien Frédéric Tremeau, le « quinqua » thouarsais Alain Jahény et les Naintréens David Barritault et Maxime Archambault.
Les sept fuyards comptèrent à l'heure de course un peu plus d'une minute d'avance sur un groupe de neuf contre-attaquants dans lequel on retrouvait notamment les Thouarsais Cauty et Despeignes ou encore le Poitevin Monier, deuxième l'an passé. Malgré leurs efforts, jamais ceux-ci ne réussirent à combler l'écart qui finit par se creuser davantage.
La victoire allait donc se jouer entre les sept de tête. Marquet tenta sa chance. En vain. Peu avant la cloche du dernier tour, Amand s'extirpa à son tour. Champion régional junior du contre-la-montre l'an passé, il fit parler alors ses qualités de rouleur pour s'imposer légèrement détaché et remporter son deuxième succès de la saison après celui décroché à Roiffé il y a un mois.
Classement : 1. M. Amand (Cycle Poitevin) 1er 3e cat., 2. L. Lapierre (C.Poitevin) 1er junior, 3. F. Tremeau (VC Amboise) 1er 2e cat, 4. D. Barritault (V.Naintré), 5. A. Marquet (C.Poitevin), 6. A. Jahény (VC Thouars), 7. M. Archambault (V. Naintré), 8. S. Champalou (V.Naintré), 9. A. Supiot (VC Luçon), 10. A. Biemon (VC Chateauneuf/Sarthe), 11. C. Monier (C.Poitevin), 12. G. Cauty (VC Thouars)… 16. P. Despeignes (VC Thouars)… 31. S. Galais (St-Florent) 1er PC…


NR du 19/06/2015.

 

BMX : Les pilotes deux-sèvriens au France et aux Mondiaux.

Certains pilotes de BMX Deux-Sévriens ont, cette année encore décroché, une qualification pour le TFBMX (pilotes jusqu'à la catégorie minime) qui aura lieu le week end du 20 et 21 juin à SARZEAU.

Il s'agit de Léa CORNIERE (St Léger), Léo BERNARD (St Léger) et Melvil CHAUVIN (Niort).

D'autres pilotes (à partir de la catégorie cadet) prendront la direction de MASSY les 3, 4 et 5 juillet pour le Challenge National/Championnats de France.

Il s'agit d'Arnaud VALLET (St Léger), Benjamin DUFOYER (St Léger), Fanny DEVAUTOUR (Aiffres), Jérôme RICHARD (Niort), Candice ALLIER (Niort), Pierre COLSENET (Niort) et Alexis CALLE (Niort)

Enfin, certains d'entre eux ont la chance d'être qualifiés pour le Challenge Mondial du 21 au 25 juillet à ZOLDER (Belgique) : Fanny DEVAUTOUR (Aiffres), Candice ALLIER (Niort), Alexis CALLE (Niort).

Félicitations et bonnes chances à eux.
 

Un bouquet avant la naissance

Tour de Boischaut-Champagne (36)

Gildas Duret n'a pas ménagé sa peine au cours de la première étape qui l'a vu finir en jaune sur le podium. - Gildas Duret n'a pas ménagé sa peine au cours de la première étape qui l'a vu finir en jaune sur le podium. - (Photo cor. NR, Serge Vialle)

Gildas Duret n'a pas ménagé sa peine au cours de la première étape qui l'a vu finir en jaune
sur le podium. - (Photo cor. NR, Serge Vialle)

Le Bressuirais Gildas Duret a remporté samedi la première étape avant d’abandonner pour rejoindre son épouse qui donnait naissance à leur enfant.


 Hier après-midi, la troisième étape a donné lieu à une belle course de mouvements, marquée par une longue échappée, au terme de laquelle Kurtzemann (Auber 93) a inscrit son nom au palmarès du B-C-B.

Auparavant, hier matin, l'épreuve de vérité du contre-la-montre par équipes avait modifié le classement. Gildas Duret, le vainqueur de la veille ayant quitté la course pour regagner la Vendée où son épouse venait d'accoucher, elle allait donner un autre leader. Entre Bellebouche et Saulnay, les rouleurs d'Argenteuil ont placé la barre haute sur laquelle Auber 93, le VC Herbretais et les autres ont butté.

Course de mouvements

Mais c'est samedi que Duret a eu son heure de gloire. Pendant plus de la moitié de la course, le peloton a joué au chat et à la souris avec tous ceux qui avaient des fourmis dans les jambes et qui tentaient de prendre la poudre d'escampette. Les tentatives ont été nombreuses mais pas plus Drotz (AC Châtellerault), le premier attaquant au km 2, que Duret (Bressuire AC), quelques kilomètres plus loin, puis ensuite de Gaultier (Le Louroux), Soufflet (Auber 93), Larive (VC Aurillac), Brossas (UC Orléans), Wastiaux (VS Cacien), Dupont (AC Luant) n'ont réussi à forcer le verrou. Toutes ces attaques individuelles ont animé la course sans peser sur son dénouement futur.
Un incident a failli perturber les choses établies. Au km 60, entre Villers et Vineuil, un cheval et son cavalier s'invitent au sein du peloton, jetant un instant de panique et quelques coureurs à terre.
Sans gravité, heureusement ! Mais le paquet se trouve alors coupé en quatre parties. Devant, ils sont dix. Ils s'entendent bien mais le deuxième groupe revient sur eux à l'entrée de Villegongis, imité par les deux suivants. Tout est à refaire.
Les tentatives se poursuivent mais l'allure de la course – 45,6 km ont été parcourus durant la deuxième heure – les réduit à néant. Le peloton cède enfin au km 88. Biémon (VC Châteauneuf-sur-Sarthe) passe à l'attaque. Un contre se forme peu après composé de Lagorce (UC Châteauroux), Moreau (VC Herbretais), Kurtzemann (Auber 93), Duret, Coste (AC Châtellerault), Fillault (VT Tranzault), Boursinhac (UC Orléans) et Dimnet (JPC Lussac) et rejoint le fuyard.
Au premier passage sur la ligne à Levroux, leur avantage est de 35''. Les relais passent bien, personne ne rechigne à travailler.

La réaction de Duret

Le peloton n'abdique pas, fait de la résistance mais peu à peu, l'écart avec la tête se creuse. Il dépasse la minute au second passage. Un groupe de dix-huit part en contre-attaque. Leur réaction est positive et l'écart baisse au fil des kilomètres. D'autant plus que, devant, on commence à se regarder. Un trio passe à l'attaque pour jouer la victoire mais leurs compagnons d'échappée ne l'entendent pas de cette oreille.
A la flamme rouge, Kurtzemann place une mine et surprend ses adversaires. Le plus prompt à réagir, c'est Duret qui parvient à le remonter quelques mètres avant la ligne. Le coureur de Bressuire endosse le maillot jaune de leader pour sa première victoire de l'année, lui qui n'aurait pas dû être là car son épouse est sur le point d'accoucher. On sait à qui le bouquet du vainqueur est décerné.

 

NR du 15/06/2015

Philippe Hervé l'emporte à Coulonge-Thouarsais

Ils étaient plus d'une centaine de coureurs engagés pour cette épreuve organisée par le comité des fêtes de Coulonge Thouarsais et le vélo club de Thouars. Sur un circuit modifié à la dernière minute, et ou la pluie s'est invitée entre le 2e et le 6e tour.

Malgré de nombreux abandons, le spectacle était au rendez-vous pour cette épreuve qui permettait de marquer des points pour les championnats départementaux. Philippe Hervé a réglé sans problème son compagnon d'échappée. « c'est un circuit sans difficulté, j'ai essayé de partir plusieurs fois mais ça revenait toujours, je suis parti, avec Beaudoin, dans le dernier tour. C'est ma première victoire de la saison après plusieurs places sur le podium. »

D1 : 1. Hervé (Chatillon), 2. Beaudoin (Loudun), 3. Georget (Antibes), 4. Moyse (Loudun), 5. Sicaud (Chatillon), 6. Foussard (Poitiers), 7. Biraud (Beauvoir), 8. Meignant (Saumurs), 9. Le Garrec (UCVO), 10. Jouin (Andrezé), 11. Renard (Longué), 12. Airaud (Thouars), 13. Preau (Herbretais), 14. Chabiron (Loudun), 15. Saboureau (Venansault) ; D2 : 1. Guérin (Chalonnes), 2. Galais (Saint Florent), 3. Garaud (Saint Florent), 4. Belliard (Bressuire), 5. Cassez (Poitiers), 6. Blanchard (Dompierre), 7. Graveleau (Team Bigot), 8. Bernier (Thouars), 9. Fonteneau (Saint-Sauveur), 10. Blanchet (Sevres) ; D3 : 1. Malinge (Bressuire), 2. Chalin (Pouzauge), 3. Pineau, 4. Charrier (Chalonnes), 5. Diguet (Saint-Herblain), 6. Veron (Chatellerault), 7. Denechere (Bressuires), 8. Bourigault (Saint-Leger), 9. Delhomme (Poitiers), 10. Barbot (Chalonnes) ; D4 : 1. Bichon S. (Thouars), 2. Drousse (Thouars), 3. Benoit (Thouars), 4. Amiaud (Château d'Olonnes), 5. Bichon L (Thouars), 6. Bourry (Thouars), 7. Giret (Pouzauges), 8. Longepe (Cholet), 9. Dupuis (Chatillon), 10. Marchais (Thouars).


NR du 14/06/2015

 

Bressuire : le vélodrome a le nom de Jacques Augendre

Jean-Michel Rouet, Jacques Augendre, Jean-Marie Leblanc étaient ce samedi à Bressuire

                                              Jean-Michel Rouet, Jacques Augendre, Jean-Marie Leblanc étaient  samedi à Bressuire



Construit en 1982, réhabilité en 2014, le vélodrome de Bressuire a été inauguré  samedi avec un nouveau nom : celui de Jacques Augendre. Cet ancien journaliste sportif détient un record mondial cycliste : la participation à 55 Tours de France. Présent ce samedi à Bressuire, Jacques Augendre a été fait Ambassadeur de la ville comme deux autres personnalités : Jean-Marie Leblanc, ancien patron du Tour et Jean-Michel Rouet, ancien rédacteur-en-chef du quotidien l'Equipe.

Jean-Marie Leblanc et Jean-Michel Rouet sont natifs du Bocage. Jacques Augendre a, lui, résidé cinq ans à Bressuire. Le potager de son père était à l'emplacement de l'actuel vélodrome.


Courrier de l'Ouest du 6 juin 2015

 

Et c'est reparti pour un tour !


La piste rénovée de Bressuire a renoué avec la compétition avec succès et surtout le plébiscite
 des coureurs présents, et notamment de la part de Rochelais omniprésents.

Après douze ans d’abstinence, le vélodrome de Bressuire, unique outil de ce genre en Deux-Sèvres, s’est remis à tourner. Comme une deuxième jeunesse.


 Douze ans. C'est le temps qu'il a fallu attendre pour assister de nouveau à une réunion sur piste sur le vélodrome de Bressuire. Un trop long bail qui a pris fin samedi. Un bonheur pour les amateurs de cyclisme sur l'ovale rénové qui est l'unique outil de ce genre dans notre département. Mais que le chemin fut long pour en arriver là.

 « C'est tout à la fois une satisfaction personnelle et pour le club,analyseAlain Gabard, le président du Bressuire activités et cheville ouvrière du projet en compagnie de Jean-Pierre Billeau. Il n'y avait pas eu de réunion ici depuis 2003, et aujourd'hui on redémarre crescendo. Nous ferons certainement une autre réunion en septembre après la saison estivale sur route, sachant qu'il y a toujours les entraînements chaque mardi. Ensuite, nous l'ouvrirons le jeudi et le samedi, mais on ne peut pas tout faire d'un seul coup. On y va progressivement, sachant qu'il y a aussi eu un stage lors des dernières vacances. »

Il y avait pourtant des chances minimes d'aboutir au projet

Un renouveau qui n'était pourtant pas gagné d'avance tant la piste était en mauvais état. Mais la volonté et l'abnégation pour monter un dossier financier complexe avec pour point central le surfaçage du béton et la création d'une piste de sécurité routière centrale a permis de mener à bien ce projet lancé en 2010 et concrétisé en 2014.
 « Au départ, on ne se donnait que 10 % de chance de réussir, ajoute Alain Gabard. C'est le seul vélodrome du département et il aurait été dommage de ne pas pouvoir le rénover. C'est passé au bon moment, et je ne suis pas sûr, si on représentait le projet maintenant, qu'il verrait le jour. On compte refaire le championnat régional d'ici deux ou trois ans. » En revanche, pas de record de l'heure des + 70 ans comme prévu, la Fédération réclamant 2.500 € pour l'organiser ! Ce n'est que partie remise pour cette piste flambant neuve. Un superbe outil à faire vivre au cours de sa deuxième jeunesse.


NR du 28/05/2015

 

Bressuire : La jeunesse cycliste investit le vélodrome


Grâce au vélodrome nouvellement rénové, les jeunes cyclistes peuvent désormais venir parfaire leur technique. C'est précisément l'une des missions voulues par les initiateurs de cet équipement unique dans le département. - Grâce au vélodrome nouvellement rénové, les jeunes cyclistes peuvent désormais venir parfaire leur technique. C'est précisément l'une des missions voulues par les initiateurs de cet équipement unique dans le département. - dr
Grâce au vélodrome nouvellement rénové, les jeunes cyclistes peuvent désormais venir parfaireleur technique. C'est précisément l'une des missions voulues par les initiateurs de cet équipement unique dans le département.

Un stage destiné aux minimes, cadets et juniors du département s’est achevé hier. Une première depuis très longtemps sur ce nouvel équipement.


Une vingtaine de jeunes cyclistes de catégories minimes, cadets et juniors issus de clubs départementaux * se sont retrouvés mardi et mercredi pour un stage sur le vélodrome de Bressuire organisé par le Département. Une première depuis belle lurette. « Cela fait plus de dix ans que ce n'était pas arrivé », se réjouit Alain Gabard, président du Bressuire Activités Cyclistes (B.A.C).

Et pour cause : à l'initiative de ce dernier, avec le soutien de la Ville de Bressuire, l'équipement a été entièrement rénové entre septembre et juin, pour un coût de près de 400.000 €. Il s'agit du seul vélodrome dans le département, les autres plus proches étant ceux de Poitiers et de la Rochelle.

Impressionnant

« C'est vraiment un équipement formidable, insiste l'ancien cycliste Frédéric Mainguenaud, qui encadrait le stage. Les trois quarts des jeunes qui sont là n'avaient encore jamais fait de piste ». Sur un anneau en béton brut poncé de 250 mètres, sur la selle d'un vélo sans frein ni dérailleur, « ils peuvent travailler concrètement, notamment l'endurance, l'adresse et le sprint. Ils vont pouvoir progresser très vite, ce qui ne serait pas possible sans ce super-outil ». Cela va même inciter quelques-uns à préparer le championnat régional qui a lieu à la fin du mois.
D'ailleurs, « nous voulons développer le plus possible l'activité sur ce vélodrome et d'autres réunions de ce type devraient avoir lieu cet été ». Le B.A.C n'attendra pas si loin : dès le samedi 23 mai, le club organise une course sur piste toutes catégories. Un spectacle rare toujours impressionnant à voir en vrai.


NR du 7/05/2015

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Créez votre site, avec Quomodo
Un site pour votre club de sport, avec Quomodo